dimanche 25 juin 2017

GOLD STAR MOTHERS

Couverture Gold star mothers 
Publié en août 2017 par les éditions Delcourt dans un format cartonné (198 X 263), cet album franco belge de 112 pages, a Catherine Grive (Les Mots du temps, Dépêche-toi,...) au scénario. 
Les dessins sont de Fred Bernard (L'homme bonzaï, Ursula, vers l'amour et au-delà,...). 

Ce récit complet, issu de la collection Mirages, est un ouvrage dirigé par Grégoire Seguin.

Tiré d'un évènement passé, Gold Star Mothers est une histoire originale qui nous conte le voyage de mères et de veuves (non remariées) américaines. 
10 ans après la fin de la Première Guerre mondiale, ses femmes, qui ont toutes perdues au moins un proche en France, se voit offrir la possibilité d'aller sur la tombe d'un ou de plusieurs d'entre eux.
Catherine Grive respecte la douleur de ces américaines en narrant un périple lent où les contacts entre ses femmes, en provenance de tout milieu, se révèlent passionnant. 
En effet, elles ont toutes vécues ce drame à leur manière. 
La diversité des personnages permet des dialogues intéressants.

Les férus d'Histoire et les amateurs de bonnes BD pourront tranquillement se procurer ce recueil. 
Pour ma part, j'ai passé un bon moment.  
Gold Star Mothers est une lecture agréable et enrichissante.
Je conseille !

mardi 20 juin 2017

STRANGERS IN PARADISE

Strangers in Paradise Intégrale I 

Intégrale 1

Publié en juin 2017 par les éditions Delcourt dans un format normal en noir et blanc, ce comic book, de 600 pages, est réalisé par Terry Moore (Rachel Rising, Echo...). 
Il s'est occupé du scénario et des dessins. 
Notez que 5 pages ont été produites par Jim Lee

Synopsis : Francine Peters et Katina Choovanski partagent le même logis. 
Elles sont les meilleures amies du monde. 
Francine sort avec Freddie. 
Katina, dit Katchoo, est attirée par Francine.
David, qui croise Katchoo lors d'une exposition, lui déclare sa flamme !
Bref, vous l'aurez compris, vous allez avoir du sport....

Traduction : Erik Bufkens et Aude Carlier

Bonus : 2 illustrations + une page d'introduction par Terry Moore + une page par Katchoo Scarlettinred.

Deux autres volumes suivront et concluront la série.
Dans Strangers in Paradise, vous trouverez de l'humour, de l'amour, du rire, des larmes, de l'amitié, des intrigues et de l'action ! Rien que ça !
La relation entre Freddie et Francine va dégénérer. 
Le passé de Katchoo va ressurgir. 
David ne tiendra pas compte du fait que Katchoo la repousse. En effet, ce dernier s'incrustera dans la vie du duo féminin...
Il vous faudra de nombreuses heures pour venir à bout de ce pavé.  
Cette série est vraiment unique. Elle devrait logiquement plaire au plus grand nombre. Moore a un style qui lui est propre mais il arrive également rendre des planches dans un style plus "cartoon". Les femmes qu'il dessine sont sublimes. Il transmet aussi, sur le papier, exactement les expressions qu'il souhaite que ses personnages expriment. 
Sachez que la série aurait pu s'arrêter là. 
Je veux dire par là que si je ne vous avais pas dit qu'il y aura deux autres tomes, l'histoire se termine comme un récit complet. Voilà une bonne raison pour essayer cette série.

Mon avis : Définitivement indispensable ! Strangers in Paradise pourrait faire un beau cadeau d'anniversaire ou un beau cadeau de Noël !

Quelques pages :


samedi 17 juin 2017

VELVET

Velvet 03. L'homme qui vola le monde 

Tome 3 : L'homme qui vola le monde...

Avant de commencer, je tiens à dire qu'il y a un jeu de mot avec le titre. 
Une célèbre chanson du grand David Bowie se titrait :
The man who sold the world (l'homme qui a vendu le monde), ici le titre en anglais est The man who stole the world, il y a donc une légère variante sur un mot, variante qui sied parfaitement à l'histoire. Je tenais à le préciser (cela devrait faire plaisir aux fans de Bowie dont je fais toujours partie).    

Publié en juin 2017 par les éditions Delcourt dans un format normal cartonné en couleurs avec jaquette, cette série a toujours Ed Brubaker (Criminal, Fatale,...) au scénario et Steve Epting (CThe Avengers, Fantastic Four,...) aux dessins. 
Nous retrouvons Elizabeth Breitweiser (Fatale, Outcast,...) qui officie aux couleurs. 
Son nom de famille se retrouve sur toutes les très bonnes séries "made in U.S." !
Elle se rend donc tout doucement et tout simplement indispensable.
Elle devrait logiquement devenir un grand nom du comics d'ici quelques années, je n'en doute pas.

Synopsis : Velvet se fait embaucher comme intérimaire chez un gestionnaire de patrimoine dans le quartier de la bourse de Paris. Peu de temps après, elle manipule le comptable de l'entreprise pour qu'il l'emmène aux States. Là-bas, elle reprend contacte avec Maximillion Dark, le plus grand agent secret américain...

Traduction : Jacques Collin

Le passage qui m'a plut :
"- La vie d'un espion est-elle aussi excitante qu'on le pense ?  
Faite d'action, de manipulation et de violence ? 
Y a-t-il du du danger et du sexe ?
Voire du danger dans le sexe ? 
Oui, oui oui et oh oui ! 
Mais il s'agit là d'exceptions. Des montées d'adrénaline qui vous rappellent pourquoi vous avez signé." 

Ce troisième numéro clos l'histoire ! 
Vous aurez donc un récit complet si vous vous procurez les trois volumes. 
Toutefois, l'auteur laisse une porte ouverte au retour du personnage principal. On le sait, en Amérique, tout dépend des ventes. 
Toujours est-il que vous ne serez pas déçu par ce troisième et dernier numéro, numéro qui fait la part belle au meilleur de la BD dans la catégorie espionnage.  
Velvet, qui est issu du monde du comics, devrait donc plaire au minimum à deux catégories de lecteurs. Souhaitons que ceux-ci se jettent sur elle, elle le mérite... (Je parle ici de se procurer ses aventures...)
Attendez-vous à voyager dans les sombres recoins que les politiciens arpentent et dont ils aimeraient que vous ignoriez tout. Demandez au président Nixon...
Brubaker et Epting sont entrés dans les annales avec Captain America. Ils ne sombreront clairement pas dans l'oubli avec Velvet, une des meilleures séries Image Comics disponible en français... 

Quelques pages :


OUTCAST

Outcast 04. Sous l'aile du Diable 

Tome 4 : Sous l'aile du Diable
Publié en juin 2017 par les éditions Delcourt dans un format normal cartonné en couleurs, nous avons toujours Robert Kirkman (Invincible, Le Maître voleur, Les Gardiens du Globe, Tech Jacket,...) au scénario et Paul Azaceta (Le jardin des souvenirs, B.P.R.D.,...) aux dessins. 
Elizabeth Breitweiser (Fatale, Velvet,...) officie aux couleurs.
Sachez que la saison 2 de la série télévisée est en préparation. 
Ce comic book, initialement sorti aux States chez Image Comics via son label Skybound, paraît toujours là-bas ! Vous aurez donc un cinquième volume en fin d'année.

Synopsis : Kyle Barnes est retenu prisonnier par le Diable et une partie importante des membres de la ville, membres qui sont contaminés et qui ne sont plus vraiment eux-mêmes. 
Le révérend Anderson le cherche partout. Il est inquiet. Il souhaite le libérer.
Pendant ce temps, l'ex-femme de Kyle, Alison, est abordée par Emily Warner, qui lui propose d'intégrer sa fille Amber dans l'école pour surdoués d'East Charleston...

Couverture : Paul Azaceta et Elizabeth Breitweiser

Traduction : Hélène Remaud-Dauniol

Bonus : Les couvertures v.o.

De l'action, de la violence, du sang et surtout des révélations parsèment cet ouvrage rythmé et angoissant. 
Tout comme pour Walking Dead, Kirkman soigne ses dialogues, ménage le suspens et distille quelques petits indices concernant la direction qu'il va prendre.
La série ne s'épuise pas et se suit avec toujours autant d'intérêt et de passion. 
Outcast est un petit bijou ! Foncez !

mercredi 14 juin 2017

WUNDERWAFFEN

Wunderwaffen 11 - L'Ombre de WeWelsburg 

Tome 11 : L'ombre de Wewelsburg

Publié en juin 2017 par les éditions Soleil dans un grand format cartonné en couleurs, nous avons à l'oeuvre sur cette bande dessinée franco-belge : 
- Richard D. Nolane (Les Tigres volants, Harry Dickson, ...) au scénario,
- Maza (Le Triangle rose) aux dessins,
- Desimir Miljic - Desko est aux couleurs. 

Synopsis : 
A la maison blanche, dans le bureau ovale, le président Truman discute stratégie avec son équipe. 
Au sud de l'océan Atlantique, un navire de guerre anglais repère un sous-marin allemand et l'attaque. Sous l'ordre de l'extra-terrestre d'Hitler, une riposte est effectuée par Thor, le prisme rectangulaire noir. Le bateau britannique explose.
L'alien, avant de passer dans une sorte d'hibernation, pose les germes de la reconstruction faciale du führer. 
Pendant ce temps, à Londres, Churchill s'entretient avec le général De Gaulle...

J'ai rencontré, le lundi 5 juin de cette année, Maza au château de Malbrouck, château qui donnait son premier festival de BD. Maza est très sympathique ! 
Moi, qui ne suit pas très doué en anglais, j'ai compris ce qu'il m'a dit tout en me souriant : Tout le monde lui demande des avions ou toutes sortes d'engins de guerre. Il a apprécié que je veuille Churchill et De Gaulle dans mes tomes 9 et 10. 
Churchill tient un cigare et De Gaulle a été fait à la peinture. 
Le dessinateur de Wunderwaffen a été magistral ! Je garderais un très bon souvenir de lui. N'hésitez pas à aller le voir s'il passe près de chez vous.
Revenons au volume 11. La série est toujours aussi bien. Elle se lit même trop vite. Si vous avez accrochez et que vous la collectionnez, vous savez de quoi je parle. 
L'histoire avance et se clos par une dernière case qui vous donnera envie d'ouvrir le 12.  Hélas, il nous faudra patienter. 
En attendant, le 11 est chez votre libraire. Vous pouvez foncer les yeux fermés. 
C'est toujours aussi bon ! 

Quelques pages :


lundi 12 juin 2017

LA GESTE DES CHEVALIERS DRAGONS

Geste des Chevaliers Dragons 24 - Les Nuits d'Haxinandrie 

Tome 24 : Les nuits d'Haxinandrie 

Publié en juin 2017 dans un grand format cartonné en couleurs par les éditions Soleil, cette BD franco-belge de 45 pages a :
-  Ange (Le collège invisible,...) au scénario,
- Stéphane Collignon (Lex,...) aux dessins,
- Stéphane Paitreau aux couleurs.

Synopsis : Tarek Lorta est un contrebandier qui fait équipe avec une femme dénommée Orka. C'est une ancienne de l'ordre des Chevaliers Dragons. 
Ensemble, ils trainent depuis trop longtemps dans le port d'Haxinandrie. Ils comptent en partir après une dernière nuit à l'hôtel. 
Malheureusement pour eux, ils se sont fait un ennemi de trop. Une troupe d'hommes commanditée par un inconnu les attend dans leur nouvelle chambre. 
Orka succombe face aux attaques. Tarek, blessé, réussit à s'enfuir. Lorta n'a plus qu'une idée en tête : venger sa partenaire...
 
Ange nous livre un récit complet classique mais qui fonctionne à merveille ! Il laisse d'ailleurs une porte ouverte au retour des principaux protagonistes
En effet, dans sa quête, Tarek sera rejoint par Sybile, écuyère Chevalier Dragon de l'ordre d'Ishtar. Cette dernière a été acheté par notre héros qui comptait sur ses compétences pour accomplir sa vendetta.
Collignon livre des planches où les cases sont multiples et les décors magnifiques. Les scènes d'action et les moments plus intimes sauront vous convaincre du talent de l'illustrateur.
Vous n'avez pas besoin de connaître plus que cela l'univers de La geste Des Chevaliers Dragons pour vous plonger dans cette bande dessinée.
Je me suis attaché aux personnages et l'histoire m'a plut. 
Je conseille !

Voici quelques images :


dimanche 11 juin 2017

BREIZH HISTOIRE DE LA BRETAGNE

Breizh Histoire de la Bretagne 02 - Une nouvelle terre 

Tome 2 : Une nouvelle terre 

Publié en juin 2017 dans un grand format cartonné en couleurs par les éditions Soleil, cette BD de 52 pages est issue de la collection Soleil Celtic, collection dirigée par Jean-Luc Istin.
 Cet album possède :
- Nicolas Jarry (Les Exilés D'Asceltis, Le Crépuscule des Dieux, ...) et Thierry Jigourel au scénario,
- Erwan Seure-Le Bihan (Odin, Oracle,...) aux dessins et aux couleurs.

Synopsis : Les Bretons, incapables de surmonter leur division, plièrent face à la conquête progressive des Saxons. Pourtant, tout au long de leur histoire, les Bretons prouveront qu'ils sont un peuple fier épris de liberté. L'apogée de leur lutte verra leur indépendance face aux Francs et l'avènement d'un roi...
 
Le passage qui m'a plut :
"- Je vois. Mais la... Gaule a bien existé pourtant.
- Pas vraiment. Avant la conquête césarienne, il vaudrait mieux parler de Celtie continentale ou de vastes confédérations de peuples celtiques libres. Un ensemble qui comprenait la Belgique, l'Helvétie...Après la conquête romaine, il y eut non pas la Gaule, mais "des" Gaules, comme l'a écrit César, un territoire découpé en trois grandes provinces romaines : La Lyonnaise, la Narbonnaise et la Belgique. Des "Gaulois", il y en avait même jusqu'en Asie mineure, au-delà du pont Euxin ! On les connaissait sous le nom de "Galates" 
 
Bonus : Une page de notes et une bibliographie.

Après Brocéliande, qui se passe dans la célèbre forêt bretonne, voici que les éditions Soleil poursuivent l'exploration de cette région française avec une bande dessinée passionnante qui devrait réconcilier même les plus récalcitrants d'entre vous avec l'Histoire.
Il vous faudra plusieurs heures pour venir à bout de ce numéro.
Les auteurs sont épaulés par Erwan Seure-Le Bihan qui saura vous retranscrire fidèlement les différentes périodes abordées. 
Pour les passionnés de cette région, pour les passionnés d'histoire, Breizh histoire de la Bretagne est clairement une série à suivre !

Voici quelques images :


samedi 10 juin 2017

BIANCA

Bianca 

Publié en juin 2017 par les éditions Delcourt dans un grand format cartonné en noir et blanc, Bianca arrive un an pile-poil après l'intégrale d'Anita du même auteur.  
Cette nouvelle bande dessinée franco belge est entièrement réalisée par Guido Crepax. 
L'auteur italien, tout comme Milo Manara, est un maître de la BD érotique. 
Cet album, dirigé par Vincent Bernière, est issu de la collection Erotix.  

L'histoire se scinde en quatre partie. 
Pour commencer, Bianca plonge dans un univers surréaliste où elle est victime du sadisme de femmes et d'hommes diverses. Par exemple, on la retrouvera nue sous l'eau, faisant face à des pirates morts. On pourra aussi assister à des scènes hallucinantes tel  son passage dans un cirque, enfermée dans une cage, etc...  
La seconde période est du même acabit. Bianca, qui habite au dernier étage, prend l'ascenseur et monte pour finalement après quelques péripéties se retrouver à Odessa...
Nous sommes ensuite de retour dans le vrai monde où Bianca est harcelée par quasiment tous ceux qui l'entourent...
Dans la dernière partie, Bianca s'endort et nous connaîtront ses rêves...

Traduction : Anne Bernard

Le récit n'est pas exempt de vulgarité, ce qui n'est pas rare dans ce genre de BD.
L'auteur multiplie les cases sur une page et en crée de toutes sortes (petites, grandes, carrées, rectangulaires, avec côté arrondis...).
Il dessine plusieurs sortes d'animaux, nous placent dans divers décors et cela avec des habits de circonstance.  
Les accoutrements et les positions souvent lascives du personnage principal ne devraient pas vous laisser indifférent.
Bianca est un rendez-vous à ne pas manquer pour les fans de l'auteur ainsi que pour les amateurs de BD érotique ! 



jeudi 8 juin 2017

SONORA

Sonora 1. La vengeance 

Tome 1 : Black and White

Publié en juin 2017 par les éditions Delcourt, cette bande dessinée franco-belge a :
- Jean-Pierre Pécau (30 Deniers, Empire, Moby Dick,...) au scénario,
- Benoît Dellac (Le Cinquième Evangile, Les Princes d'Ambre...) aux dessins.
Les auteurs ont aussi travaillé ensemble sur L'Homme de l'année (tome 5 et 9) ainsi que sur Lignes de Front (tome 2, 6 et 10).
Les couleurs sont prises en charge par Scarlett Smulkowski.

Synopsis : 
1849. Des gens partent de tous les coins du monde pour rejoindre l'Amérique. 
La Californie est la destination finale d'une ruée vers l'or.
Maximilien, dit Max, un français, fait halte à San Juan Del Sur en Amérique centrale. 
Lui, la seule chose qu'il souhaite, c'est exercer sa vengeance sur quelques hommes. 
Alors qu'il pensait tous les trouver là où il se trouve, un renseignement lui confirme qu'il devra pousser jusqu'à San Francisco. En effet, le caporal Fauchevent s'y trouve...   

Couverture : Nicolas Siner

Prévue en trois volumes, cette série raconte les aventures d'un ancien de la révolution parisienne. Il s'attachera à un jeune qui voyage seul et sauvera la vie d'un dénommé Beaver, un vendeur d'armes. Ces trois personnages feront le chemin ensemble.
Pécau varie les décors, nous plaçant en France, en Amérique centrale et aux States. Il livre aussi des thèmes éparses incitant à la réflexion.
Je n'avais jamais eu de BD de Dellac entre les mains. Je peux dire que le western lui sied à merveille. Il fournit un boulot remarquable clairement embellit par Smulkowski. 
Avec Marshal Bass, une autre bande dessinée issue du genre western, bande dessinée également sorti chez Delcourt ce mois-ci, on se rend compte que ce genre a encore de beaux jours devant lui !
J'attends impatiemment la suite ! 
    
Quelques pages :


mercredi 7 juin 2017

MARSHAL BASS

Marshal Bass 01. Black & White 

Tome 1 : Black and White

Publié en juin 2017 par les éditions Delcourt, cette bande dessinée franco-belge a Darko Macan (Nous, les morts, Star Wars, La mort dans les yeux,...) au scénario et Igor Kordey (Keltos, Smoke, Empire,...) aux dessins. Ces deux auteurs ont fait pas mal de comics. Ils ont d'ailleurs bossé ensemble sur Soldier X plus connu sous le nom de Cable !
Les couleurs sont prises en charge par Desko.
Cet album est issu de la collection Neopolis, collection dirigée par Fred Blanchard.

Synopsis : 
Le colonel Terrence B. Helena, U.S. Marshal, propose à Bass dee devenir son adjoint. Comme il est de couleur noire, il compte sur lui pour infiltrer un gang d'esclaves affranchis qui sèment le chaos dans son patelin. 
Bathsheba, la femme de Bass, le supplie de refuser. C'est trop dangereux. Pourtant, la famille a besoin d'argent, du coup, Bass accepte. 
Survivra-t-il ? 
Réussira-t-il sa mission ?   

Traduction et lettrage : Fanny Thuillier

Macan nous conte l'histoire d'un marshal adjoint noir qui devra lutter pour s'imposer. Meurtres, sang et violence dans un décor digne des plus grands western cinématographiques composeront le quotidien de Bass. 
Deux tomes sont prévus. Néanmoins, nous avons là un récit complet.
Les amateurs de western y trouveront leur compte. Le scénario est bon et retranscrit un univers impitoyable à la Clint Eastwood. Kordey est un artiste qui travaille vite et bien. Il est clairement impressionnant.
J'ai hâte d'avoir le second tome en main. Marshal Bass est un personnage qui vaut franchement le détour. Vous pouvez y aller les yeux fermés ! 
    
Quelques pages :


BROCELIANDE Forêt du petit peuple

Brocéliande 01 - La Fontaine de Barenton 

Tome 1 : La Fontaine de Barenton 

Publié en juin 2017 dans un grand format cartonné en couleurs par les éditions Soleil, cette BD de 48 pages est issue de la collection Aventures celtiques, collection dirigée par Jean-Luc Istin.
 Cet album a :
- Olivier Péru (Zombies, Elfes, Oracle,...) au scénario,
- Bertrand Benoit (Oracle 2, Les Chroniques d'Arawn 2) aux dessins,
- Elodie Jacquemoire aux couleurs (Nains, Medicis,...). 
7 albums sont prévus, 7 récits complets avec 4 équipes d'auteurs différentes.

Synopsis : Priou et Gourmelen sont deux korrigans qui obligent Orignace à écrire un conte dont ils seront les héros. Le problème est que sous la contrainte, Orignace, le Teuz,  n'y arrive pas. Du coup, il part chercher l'inspiration dans la forêt. Là-bas, il tombe sur Merlin qui tente de séduire Viviane, la fille du seigneur Dyonnas. Pendant ce temps, dans une autre partie de Brocéliande, trois chasseurs espèrent tuer un cerf blanc légendaire et ainsi s'enrichir...

Cette bande dessinée vous offrira sa version de l'histoire d'amour entre Merlin l'enchanteur et Viviane. 
Le récit est amusant. Il contient également de l'action et de l'émotion. Il m'a aisément vendu du rêve. 
Les personnages de la légendaire forêt issue du mythe du roi Arthur sauront vous divertir, j'en suis certain. 
Benoit livre des planches magnifiques tout en multipliant les cases. Les expressions des personnages, la forêt, la cité sous l'eau et les passages magiques créent une ambiance qui devraient ravir les amateurs de fantasy. 
Elodie Jacquemoire embellit chaque planche avec un travail d'une grande qualité. 
J'ai passé un bon moment. Je conseille !

Voici quelques images :
 


lundi 5 juin 2017

PREMIER FESTIVAL DE MALBROUCK (SECOND PASSAGE)

 

Aujourd'hui, je suis allé avec mon ami Roland à ma deuxième journée au festival de Manderen.
On était sur place à 10h15. On a attendu tranquillement. La plupart des auteurs sont venus à 10h45 avec 15 mn d'avance. Du coup, la récolte a été bonne :
- Un Superman, un Green Lantern (Guy Gardner) et La Chose des FF avec ses beaux yeux bleux par Gene Ha.
- John Constantine par Davide Fabbri.
- Jonah Hex par Dylan Teague.
- Captain América et Midnighter par Erskine.
    - Winston Churchill, le général de Gaulle et le méchant du tome 9 de Wunderwaffen par Maza.
- Awesome par Bessadi.
12h35 on était parti. Je suis rentré avec 11 dessins après 2h20 d'attente. Quand je suis parti , c'était blindé. La journée du samedi l'était également apparemment. Donc on devrait logiquement avoir un second festival l'année prochaine. 
Avec 18 dessins en deux demi-journée (cliquez ici), je suis aux anges !

samedi 3 juin 2017

PREMIER FESTIVAL BD DE MALBROUK

 
Aujourd'hui, je suis allé avec mon ami Pierre à ce nouveau festival à qui je souhaite longue vie ! 
De nombreux auteurs franco-belge étaient présent. 
Pour ma part, après quelques signatures, j'ai été du côté d'Urban Comics et j'ai récolté :
- Un Batman, un Magnéto et un personnage de Global Frequency par Gene Ha.
- Un Batman et un Han Solo par Davide Fabbri.
- Un Batman et un Judge Dredd par Dylan Teague.
Comme à l'accoutumée, j'ai fait signer un paquet de comics. Jason Latour et Gary Erskine étaient également là.
J'y ai croisé Preacher59, un des organisateur du LFC. 
Tout comme à Gand, on a eu une petite discussion sympa. 
Le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous. 
Sauf imprévu, j'y serais lundi également !

mercredi 31 mai 2017

LA MALEDICTION DE ROWANS

Malédiction de Rowans 
Publié en mai 2017 par les éditions Delcourt, ce comic book, issu du catalogue Boom ! Studios aux States, a Mike Carey au scénario et Mike Perkins aux dessins. Les couleurs sont prises en charge par Andy Troy.
Pour information, Mike Perkins sera le président d'honneur du festival bd de Contern au Luxembourg en juillet 2017. Sachez que Mike Carey fera également partie des invités. C'est l'occasion d'avoir au minimum deux signatures si vous achetez La Malédiction de Rowans ! Nos deux auteurs sont anglais. 

Synopsis : 
Katie participe à un échange. Elle va récupérer la maison d'Emily pendant que cette dernière s'installera dans son appartement aux States. Katie a connut Em, c'est le diminutif de son prénom, via un site internet. Katie, une fois en Angleterre, s'aperçoit qu'il se passe des choses étranges dans la maison. Pour se détendre, elle va dans un bar afin de téléphoner et de discuter avec sa mère. Un homme va l'importuner, heureusement pour elle, un policier intervient... 

Traduction : Nick Meylaender

Bonus : 16 pages diverses par Mike Perkins, Felipe Smith et Andre De Freitas.

Couverture : Andre De Freitas  

Les phrases qui m'ont plu :
"Si vous avez l'esprit influençable, je suppose que vous avez pu voir un fantôme là où une autre aurait vu un cambrioleur, ça ne veut pas dire qu'il n'était pas là."

"Un autre moyen d'éviter les cauchemars est de ne pas s'endormir. Plus de morts, juste les programmes de nuit de la télé britannique. Ce qui est bien plus effrayant."

Vous l'aurez compris, les amateurs de bande dessinées ayant pour thème les maisons hantées, c'est pour vous ! Fantômes et meurtres sont au menu.
La malédiction de Rowans est un bon divertissement servit par de bons auteurs ! Plus les années passent, plus Perkins maîtrise son art. Andy Troy fait également un boulot remarquable. Je n'ai qu'une phrase à rajouter : Laissez-vous tenter !  
    
Quelques pages :