dimanche 31 octobre 2010

EX MACHINA

TOME 4 : La guerre en marche


Publié en juin 2008 par Panini, nous avons les mêmes protagonistes que lors des trois précédents tomes, à savoir Brian K. Vaughan au scénario et Tony Harris aux dessins. Chris Sprouse s'est joint à Harris dans ce volume (le temps de deux numéros spéciaux).


Synopsis : La relation entre Mitchell et Suzanne n'est pas au beau fixe. Journal a démissionné et compte participer à la manifestation pacifique contre la guerre en Irak qu'Hundred a autorisé. Il l'a autorisé sans pour autant prendre parti...


Traduction : Laurence Belingard


Bonus : les couvertures V.O


Vous avez là un volume dans lequel l'Illustre Machine trouve son Magnéto en la présence de Pherson !
Vous avez là un volume dans lequel un personnage (assez important dans la série) va trouver la mort !
Les thèmes comme le terrorisme ou la peine de mort sont abordés avec intelligence ainsi qu'avec divers points de vue.
Je suis très fier d'avoir ses comic books d'Ex Machina dans ma bibliothèque.
Si vous vous laissez tenter, vous verrez que c'est aussi bon, si ce n'est plus, qu'Y le dernier homme !

EX MACHINA

TOME 3 : Réalité et fiction


Publié en décembre 2007 par Panini, nous avons les mêmes protagonistes que pour les deux précédents tomes, à savoir Brian K. Vaughan au scénario et Tony Harris aux dessins, les deux auteurs m'ont à nouveau réjouit.


Synopsis :
- Mitchell, sur une proposition d'Ellen Shu, accepte de rencontrer une voyante alors qu'il veut fermer le genre d'endroits où elle exerce car il pense que l'escroquerie y règne. La diseuse de bonne aventure le persuade qu'elle a réellement des dons et qu'elle avait prédit que la tour s'écroulait le 11 septembre. (En effet, dans cet univers, l'Illustre machine a sauvé l'autre)
Attention spoiler : Au lieu de sauver sa tête et celle de tous les "devins", elle provoque la colère du maire car elle aurait pu empêcher l'évènement de se produire. Dans tous les cas, elle était condamnée d'avance à fermer boutique. Un épisode où l'on sent la détresse du héros, un numéro de toute beauté !

- Automaton a décidé de remplacer l'Illustre machine, la police tente de l'arréter. Pendant ce temps, la maire devient membre d'un juré. La délibération finale va mal se passer...
- Mitchell part à la rencontre de sa mère qu'il n'a pas revu depuis des années...


Traduction : Laurence Belingard


Bonus : les couvertures V.O


Mon avis personnel : Une très bonne série !

vendredi 29 octobre 2010

EX MACHINA

TOME 2 : Tag


Publié en juillet 2007 par Panini, nous avons les mêmes protagonistes que pour le premier tome, à savoir Brian K. Vaughan au scénario et Tony Harris aux dessins.


Synopsis : Hundred a décidé de marier un couple homo-sexuel. Comme il est célibataire, il ne veut pas que les citoyens de sa ville pense qu'il en est un, du coup, il invite la journaliste Suzanne Padilla à dîner...


Traduction : Laurence Belingard (parfois, j'ai tiqué...)


Bonus : une introduction des frères Wachowski + les couvertures V.O + une galerie de croquis.


Ex-machina permet à Brian K. Vaughan de véhiculer ses idées. Il donne également une vie privée à son personnage. L'histoire avance lentement mais surement. Elle est teinté de violence, de gore et a toujours en toile de fond le 11 septembre qui est présent en permanence dans la vie et le comportement des gens. En conclusion, ce comic book se dévore !

EX MACHINA

TOME 1 : Les cent premiers jours


Publié en février 2007 par Panini, nous avons Brian K. Vaughan au scénario et Tony Harris aux dessins. Ce dernier est très bon, on sent qu'il s'est appliqué !


Histoire : Mitchell Hundred, qui est ingénieur, est intervenu sous le pont de Brooklyn pour résoudre un mystère. En fait de mystère, il sera blessé en touchant ce qui ressemble à un appareil. Après quoi, il entendra les machines parler dans sa tête. Ceci l'amènera à essayer de devenir un super-héros sous le nom d'Illustre Machine !


Traduction : Laurence Belingard


Bonus : les couvertures V.O + 3 pages recto verso montrant l'acheminement du travail d'Harris.


Le présent sera parfois interrompu, nous donnant ainsi droit à des séquences du passé de Mitchell. Ce dernier a abandonné sa carrière de super-héros et est devenu maire. Ce récit se déroule dans l'univers Wildstorm mais, précisons-le, dans une ligne paralèlle. Vous ne pourrez voir, par exemple, les membres d'Authority car Hundred, alias l'Illustre Machine, était le seul super-héros de son monde avant de "raccrocher son costume".
Avec Y le dernier homme, Vaughan me régalait déjà ! A présent, je puis dire qu'il y a une deuxième série de cet auteur que je n'hésiterais pas à vous conseiller de suivre !

POWERS

4 : SUPER-GROUPE


Publié en avril 2009 par Panini, cette série d'Image Comics a toujours les mêmes intervenants, à savoir Brian Michaël Bendis au scénario et Michaël Avon Oeming aux dessins. Le style d'Oeming est le même que lors des précédents volumes, si vous n'y êtes pas habitué, il peut déconcerter.


Histoire : Alors que Wazz balance ses anciens coéquipiers à la télévision, l'un deux est retrouvé mort dans leur quartier général. Walker et Pilgrim compte interroger Boogie Girl mais la situation dérape méchamment...


Traduction : Jérémy Manesse


Une saga complète dans ce volume où l'action et les revirements ne manquent pas. La série se suit toujours avec un plaisir évident.

mercredi 27 octobre 2010

REX MUNDI

Livre Deux : Le Fleuve souterrain

Publié en septembre 2010 dans un format normal en couleurs par Milady Graphics, nous avons à l'oeuvre, les mêmes protagonistes que dans le tome 1, à savoir Arvid Nelson au scénario, Eric Johnson (Eric J) aux dessins et Jérémy Cox aux couleurs.


Histoires :
Chapitres 6 à 11 : Julien continue son enquête et fouille illégalement l'Eglise de la Madeleine. Le Dr Tournon, que Saunière a retrouvé depuis peu, semble partagé entre lui et le Duc de Lorraine mais cela il ne le sait pas encore. Toujours est-il, qu'avec l'aide du rabbin, Julien progresse grâce aux documents qu'il a volé. Pendant ce temps, sur l'échiquier politique, le baronnet Aristide de Mandeville soutient à la chambre le projet de guerre du seigneur Lorraine...

Frère Matthieu "Bienvenue à Paris" : Le frère Matthieu arrive à Paris où il rencontre le frère Moricant. Ce dernier lui fait la désagréable surprise d'avoir invité Mme Péguy de la guilde des sorciers...


Traduction : Philippe Tullier


Bonus :
- les couvertures insérées avant chaque épisode et donc placées idéalement.
- Une introduction de Scott Allie.
- Une galerie (de toute beauté) comprenant 9 dessins de 9 auteurs : EricJ, Azad Injejikian, Courtney Huddleston, Freddie Williams, Jérémy Haun, Jim Mahfood, Matt Camp, Toby Cypress, Vince Locke.
- Une introduction d'Arvid Nelson


Politique et royauté, religion et sectes, investigations et pressions contraires, amour ambigüe, sans oublier les pages du Journal de la Liberté qui, à la fin de chaque épisode, donnent toujours plus de crédits à l'univers des auteurs, tout cela c'est autant d'éléments qui font que cette série est vraiment prenante. Plus vous avancez dans l'intrigue, plus vous avez de ramifications. Vous vous retrouvez face à un monde vaste dont le côté "recherches historique" donne un charme indéniable. A découvrir et faire découvrir !


Petit rappel : J'ai crée une rubrique Séries où vous pouvez trouver ces dernières chroniquées dans l'ordre. Elle reste à compléter mais le plus gros y est.

lundi 25 octobre 2010

SUPERMARKET

Publié en septembre 2010 dans un format normal en couleurs par Milady graphics, nous avons, pour ce récit complet, Brian Wood (Génération X, DMZ, Channel Zero...) au scénario et Kristian Donaldson (Doomed, Forsaken...) aux dessins. Le style de ce dernier ne plaira pas forcément à tout le monde, il n'empêche qu'il offre un travail fournit (décors, mouvements, expressions, présentations des scènes), un boulot de qualité. Il n'est pas impossible que, dans quelques années, son nom vous soit familier...


Histoire : Pella vit dans le lotissement nord de Woodland Hills, dans une résidence huppée comprenant un périmètre de sécurité. Le fait de vivre dans un monde à part ne l'a pas pour autant déconnecté des réalités, elle a conscience du monde qui l'entoure. Elle va être amené à le découvrir d'un peu plus près car elle devra fuir devant les assassins de ses parents !


Traduction : Philippe Touboul


Bonus : Toutes les différentes couvertures + des illustrations d'Evan Bryce, Jim Mahfood, Nick Derrington et Mike Huddleston.


La phrase qui m'a plu :
Le véritable signe distinctif de la classe oisive, c'est la surfacturation. "Je dilapide mon argent. Enviez-moi".


Pour résumé Supermarket, plusieurs thèmes vous sont proposés dans ce comic book : Les différentes classes sociales, les réflexions de l'auteur sur le partage des richesses, la société de consommation, le "vendre à tout prix" des entreprises, l'écologie, etc...
Si vous l'achetez, vous aurez clairement entre les mains une bande dessinée engagée. Wood donnera un point de vue acerbe, juste et sans concession sur la société que l'homme a construit et dans laquelle la plus grande partie d'entre nous évoluons. Il n'est pas certain que les idées politique et autres conviennent à tous. Néanmoins, cette bd, fort divertissante, contient assez d'éléments divers (une tête éclatée par une balle, une poursuite en voiture de sport superbement retranscrite et Pella coincée entre deux organisations qui la pourchasse) pour passer un agréable moment de lecture. Conseillé !


Quelques photos :





dimanche 24 octobre 2010

F.A.C.T.S 2010

J'ai mal dormi hier soir. J'avais rapidement trouvé le sommeil mais je me suis réveillé et, comme cela arrive parfois, pas moyen de se rendormir. L'excitation de la journée à venir devait y être pour quelque chose... Toujours est-il qu'à 6h00, je récupérais mon beau-frère pour partir sur les autoroutes belges. Après plus de 3 heures de trajet, on arrive sur place. On rentre et c'est la folie... comme toujours dans ces cas-là ! J'avoue avoir été modéré sur ce coup (lol). Il y avait deux ou trois hall, je ne sais plus très bien, et, bien que l'on soit parmi les premiers, on a malheureusement perdu du temps pour trouver la partie "festival BD". C'était peut-être indiqué mais sur le moment, avec toute ce fourmillement, on a pas fait gaffe ! Finalement, on arrive devant le place réservée à Dave Gibbons et on est 15ème et 16ème. Il y a de la place presque partout chez les autres dessinateurs mais impossible que la journée soit réussit sans passer par Gibbons ! Il aura presqu'à tout moment, un minimum de 20 personnes en attente devant "sa porte".

Résultat de ma journée en signatures :

Dave Gibbons : 13 comic books (dont Watchmen, Liberty (les 4 Zenda), Batman vs Prédator (version édition exclusive Wetta) ou encore L'univers des Super-héros DC par Alan Moore.
Greg Capullo : 32 comic books (divers Spawn -j'étais fatigué, trop la flemme de tous les faire-, Top bd 30)
Ian Churchill : 10 comic books (dont L'ère d'Apocalypse 2 et mes Coven...)
Frank Cho : 17 comic books (dont Marvel Illustration Book 2 - avec déja plusieurs autres signatures à l'intérieur- Shanna, les premiers Marvel Heroes de mon frère, etc...)
Brandon Peterson : 17 comic books (dont Mystic, Crossgen Spécial, Planète Comics 1 et le Marvel Deluxe Ultimate Galactus)

Résultat de ma journée en "dessins" :

Deux "free sketchs" très rapide de Dave Gibbons, un Rorschach et une Martha Washington. Presque tout ceux qui était devant moi lui ont demandé Rorschach, c'est ce que je voulais également, mais, quand j'ai vu la rapidité à laquelle il les faisait j'ai voulut prendre le Comédien, mais le temps de ranger mes comic books signés, il m'en avait fait un (lol) !

A part : Greg Capullo avait oublier "son matériel" pour dessiner, du coup, il ne faisait que des signatures, j'avais pris tous mes spawns de lui mais après une trentaine de signature, j'ai abdiqué et laissé les autres pour une éventuelle autre fois. Sinon, "en compensation", on a eu droit à un dessin numéroté ! (voir les photos plus bas)

Après quoi, j'ai fait les bouquinistes dans l'espoir de trouver des numéros pour compléter mes collections mais il n'y avait que de la V.O.

Conclusion : Si j'ai eu peu de dessins, c'était une journée gratifiante en signatures. J'ai pu voir 2 anciens membres de l'Agence tout risques, et des "cosplayers" divertissants (personnages de Star Wars, de V, etc... J'ai même vu la grand-mère qui tenait Titi en cage...). Peu d'auteurs mais aucun désistements, j'y retournerais surement !




samedi 23 octobre 2010

JAY ET MOTUS BOB

Publié en 2003 par Semic, nous avons Kevin Smith au scénario et Duncan Fregedo pour la partie graphique.


Histoire : Jay et motus Bob squattait depuis presque 6 mois dans l'appartement de Tricia quand elle a finit par craquer. Ils repartent sur les routes avec l'idée de trouver la combine qui les rendra riche ou, à défaut, ils aimeraient bien trouver une autre bonne poire...


Traduction : Jérôme Wicky


On a Jay qui est vulgaire à souhait et Bob qui ne parle pas. L'un ne pense qu'au sexe et l'autre pense surtout à mater toujours les mêmes vidéos. Ce Semic book contient quelques bonnes vannes, de quoi passer un moment de lecture sympathique, néanmoins il est loin d'être indispensable et cela malgré les dessins réussis de Fregedo.

vendredi 22 octobre 2010

CREEPSHOW

Publié en février 1983 par les éditions Albin Michel dans sa collection Spécial USA, ce comic book est l'adaptation du film de George Romero. Les petits récits inclus dans cette BD sont de Stephen King. Publié dans un grand format cartonné en couleurs, les dessins sont l'oeuvre de Bernie Wrightson. J'avoue que je préfère ses travaux quand ils sont en noir et blanc, néanmoins, comme c'est souvent le cas avec cet artiste, c'est très bon !


Histoires :
- Fête des pères : Les Grantham sont une famille privilégiée. Tante Sylvia vous dira pourquoi et comment ils sont ainsi...
- La fin solitaire de Jordy Verrill : Jordy pense être chanceux car un météorite est tombé pas loin de chez lui. Il compte bien le revendre...
- La caisse : Le concierge du collège Amberson trouve une grosse caisse datant d'une expédition qui a eu lieu en 1834. Il prévient le professeur Dexter Stanley pour s'occuper de l'affaire...
- Messes basses à marée basse : Richard Vickers, qui a apprit que sa femme le trompait avec Harry Wentworth, entreprend de se venger des deux...
- Ca grouille de partout : Upson Pratt a une maison digne d'un hôpital où ni microbes, ni bêtes n'ont droit de vie. Pourtant, des cafards prennent doucement possession des lieux...

Traduction : Janine Bharucha


Une personnage laid et doué pour les jeux de mots, vous présente des contes horribles avec du sang, des meurtres, des réflexions, bref, avec tous les ingrédients habituels qui ont fait ce genre. Indispensable, ne serait-ce que pour Wrightson !

FOLIES FURIEUSES

Publié dans un grand format cartonné en couleurs par Comics USA en 1992, nous avons :

- Ode à Harvey Kurtzman de Robert Crumb.
- Shmegeggi, l'homme des cavernes d'Harvey Kurtzman et William Stout.
- Captain Tracasse d'Harvey Kurtzman et Sergio Aragones.
- Tam tam sur la piste des Shmohawks d'Harvey Kurtzman.
- Un vampire nommé Mel d'Harvey Kurtzman et Tomas Bunk.
- Sassie, reviens ! d'Harvey Kurtzman et Rick Geary.
- Super Surfer d'Harvey Kurtzman et Dave Gibbons.
- Halloween d'Harvey Kurtzman et Sarah Downs.


Traduction : Janine Bharucha


On notera que Gibbons s'éclate en parodiant des personnages DC (Batman, Watchmen, ...), Marvel (Spider-Man, Daredevil, ...), Judge Dredd, Miracleman, etc... On a un humour particulier dans ce comic book, humour qui ne conviendra pas à tout le monde.

jeudi 21 octobre 2010

JONAH HEX

TOME 1 : Le colt de la vengeance


Publié en janvier 2010 par Panini dans sa collection Big Book, nous avons deux scénaristes : Justin Gray et Jimmy Palmiotti.
Les différents dessinateurs sont : Luke Ross, Tony DeZuniga, Dylan Teague, Val Semeiks, Phil Noto, David Michaël Beck et Paul Gulacy !
Malgré les différents intervenants, on a des planches de qualité. Il me paraît juste un peu bizarre de voir Jonah Woodson Hex sous les traits d'un Clint Eastwood défiguré.



Histoires :
- Joshua Foster engage Hex pour qu'il retrouve son fils qui a été kidnappé.
- Un prêtre a soigné Hex. Alors que l'homme d'église est à l'article de la mort, il demande au chasseur de primes de retrouver la croix de l'église, volée par une bande de malfrats.
- Hex tue trois bandits déguisés en indiens. Ces derniers avaient attaqué un train. Hex mène leurs cadavres au shériff de la ville de Kent, qui se trouve être le frère d'un des décédés...
- Hex ramène Chako pour toucher sa prime mais ce dernier clame son innocence. Qu'en est-il vraiment ?
- Hex s'arrête avec son prisonnier nommé Mike Harley dans le dépôt d'une gare. Ils seront assiégés.
- Jonah arrive à Salvation. L'accueil est plus que froid...
- Le mariage de Pete et Margaret tourne mal. Jonah part à la recherche du tueur de Pete, un dénommé Brian Albert...
- Dans le Sud du Nevada, Hex qui est au saloon voit entrer un ancien ami blessé qui dit être pourchassé par des tueurs...
- Une enfant prend une balle perdue dans la rue au cours d'un combat entre Hex et trois bandits. Sa mère n'aura de cesse de pourchasser celui qu'elle considère comme le coupable de la mort de sa fille : Jonah Hex !
- Un homme de couleur noire aborde Jonah et lui demande de le venger et cela juste avant de mourir. Moyennant une contrepartie, notre cow-boy sudiste accepte !
- Hex qui avait tué Victor est pendu par les membres de son cirque. Il est sauvé par El Diablo...
- A Dice Valley, Dice ne veut pas de mormons ! Il se trouve justement que dans la montagne où ces derniers vivent, Hex est soigné par ces derniers...


Traduction : Jérémy Manesse


Bonus : Les couvertures par Frank Quitely, Léonardo Manco, Phil Noto (X 2), Howard Chaykin, Tim Bradstreet, Brian Bolland, Giuseppe Camuncoli, David Michaël Beck, Tony DeZuniga, Art Thibert et Luke Ross.


Ce Big Book contient de courts récits qui ne manquent pas d'intérêt.
Dans la droite lignée des western spaguettis, vous aurez droit à un Jonah Hex digne des plus grands cow-boys solitaires ! Les amoureux du genre y trouveront leur compte. C'est certain !

THE BOYS

TOME 5 : Je vais pas te mentir, soldat...


Publié en février 2010 par Panini dans un format normal non cartonné en couleurs, nous avons toujours le même duo à l'oeuvre, duo qui se nomme Garth Ennis et Darick Robertson.


Histoire : Butcher a un entretien avec Protecteur. Pendant ce temps, P'tit Hughie fait de même avec la Légende *.


Le personnage de la Légende semble être un hommage à Jack Kirby.


Traduction : Alex Nikolavitch


Ennis jète un oeil acerbe au système américain et aux dérives que l'argent occasionne. Il approfondit sa réflexion sur les comic books abordés dans le second tome.
Les deux premiers tomes étaient de qualité, mais, les deux suivants, bien que sympa, étaient un cran en dessous. L'auteur à présent reprend un rythme de croisière tout en nous laissant un champ de possibilités qui rendent alléchant l'idée de lire le numéro suivant !

mercredi 20 octobre 2010

THE BOYS

TOME 4 : Des bleus à l'âme


Publié en novembre 2009 par Panini dans un format normal non cartonné en couleurs, nous avons toujours le même duo à l'oeuvre : Garth Ennis et Darick Robertson.


Histoire : Annie et P'tit Hughie franchissent le pas. La Crème rend visite à sa mère et est tout retourné. A la grande surprise de P'tit Hughie, le Bonimenteur a ressuscité...


Traduction : Alex Nikolavitch


Ses épisodes sont plus axés sur l'évolution des personnages de l'équipe. The Boys n'est pas une série incontournable mais elle reste néanmoins fort plaisante.

mardi 19 octobre 2010

THE BOYS

TOME 3 : Le glorieux plan quinquennal


Publié en juin 2009 par Panini dans un format normal non cartonné en couleurs, nous avons toujours le même duo à l'oeuvre : Garth Ennis et Darick Robertson.


Histoire : L'équipe part en Russie et découvre un nombre impressionnant "d'encapés" qui sont encore plus dangereux que ceux que l'on connaît. L'enquête va se révéler digne des plus grands récits d'espionnage...


Traduction : Alex Nikolavitch


Malgré un français plus ridicule que jamais, j'avoue m'être bien marrer sur certains passages. Ce n'est pas mon numéro préféré mais cela reste honnête.

THE BOYS

TOME 2 : Prends ça


Publié en janvier 2009 par Panini dans un format normal non cartonné en couleurs, nous avons Garth Ennis qui après s'être amusé avec des variantes de la JLA et des Jeunes Titans, s'en prend à Batman et Robin(s) à travers le Tek Paladin, Laddio et Swingwing. Il apporte également ses réflexions sur l'industrie du comic book (dans le même registre, je conseille De mal en pis d'Alex Robinson).


Histoire : Butcher et son équipe enquête sur la mort d'un jeune homo-sexuel qui, d'après la rumeur, couchait avec Swingwing.


Traduction : Alex Nikolavitch


Ennis est toujours accompagné de Darick Robertson qui, s'il ne fait pas un travail extra-ordinaire, fournit des planches tout à fait honnête. Au menu, nous avons toujours une bonne dose d'humour saupoudré d'un peu de sexe mais c'est plus léger que dans le premier. On notera qu'à l'heure actuelle la fille et le français servent surtout à faire rire, les deux étant... limités !

lundi 18 octobre 2010

THE BOYS

TOME 1 : La règle du jeu


Publié en août 2008 par Panini dans un format normal non cartonné en couleurs, nous avons sur cette série Garth Ennis qui nous livre un scénario où il aborde les super-héros de manière plus frontale encore que d'habitude. Vous découvrirez qu'ils ne sont pas tous "clean"... On voit les coulisses, l'envers du décor, à savoir leur façon de se consacrer au sexe, façon qui ne serait pas loin du pastiche si ce n'était pas plus "trash"... Au dessin, il est accompagné par Darick Robertson qui croque des versions différentes de la JLA et des Jeunes Titans plutôt sympathique. D'abord publié par DC, la série est ensuite logiquement passée chez Dynamite. Ennis, c'est forcément pour lecteurs avertis, si en plus il démolit les icônes de l'éditeur pour lequel il travaille, il n'est pas certain que les conditions soient réunies pour une collaboration harmonieuse...


Histoire : Hughie voit l'amour de sa vie pulvérisée par le super-héros nommé le train A. Ce dernier combattait "un méchant". Pendant ce temps, Billy Butcher qui offre à nouveau ses services à la CIA, remonte une équipe pour neutraliser tous les êtres hors-du-commun. Il compte bien embarquer le P'tit Hughie dans son équipe...


Bonus : Une préface de Simon Pegg


Traduction : Alex Nikolavitch


Comment résumer ce comic book ? Pas mal d'humour, de gore, de sexe, bref, on a un récit qui se laisse lire et on en redemande.

dimanche 17 octobre 2010

THE AUTHORITY


KEVIN LE MAGNIFIQUE


Publié en août 2010 par Panini dans sa collection 100% Wildstorm, nous avons Garth Ennis au scénario. Sachez qu'il a fait l'objet d'un crossover des Illuminatis. Carlos Ezquerra est aux dessins et Glenn Fabry aux couvertures.


Histoire : Un intrus sur le Porteur neutralise tous les membres d'Authority sauf le Midnigther qui parvient à s'échapper. Ce dernier demande à la chef du M.I.5 de venir le récupérer mais à une seule condition : Que Kev Hawkins, en solo, s'en charge ! Kev est surpris car les deux hommes se détestent...


Traduction : Jérémy Manesse


Tout d'abord si vous n'avez pas lu The Authority : Kev, le résumé avant la bd en dit peut-être un peu trop... Ensuite, nous avons de l'humour avec de bons passages, surtout le début et la fin. Puis Ennis aborde le conflit entre l'Angleterre et l'Irlande. Bref, à part Midnighter, vous verrez peu Authority, sans compter qu' ils seront franchement maltraités, voire humiliés, comme Ennis aime le faire avec chaque super-héros qu'il a entre les mains. On aura droit à une petite vanne sur la cuisine française, de quoi faire plaisir aux lecteurs d'Authority. Comme Mark Millar, Micah Wright ou encore Paul Jenkins, Ennis produit occasionnellement du "french bashing"...


C'est évidemment pour lecteurs avertis !

vendredi 15 octobre 2010

SERIES

Tout lecteur régulier d'un blog sait que si vous chroniquez un livre ou un comic book, si vous commencez par le 1 puis le 2, le 3, etc... quand vous cliquez sur un lien, l'article le plus récent apparaîtra, aussi, je crée cette nouvelle rubrique qui vous permettra d'aborder les séries (librairie) dans l'ordre chronologique. Elle sera donc régulièrement mise à jour. Cette rubrique ne concernera que les séries donc n'ayez pas peur d'aller dans la rubrique "personnages de comics" ou vous pourrez voir une apparition de votre personnage préféré(e) dans une autre série que la sienne. Si le titre d'un tome n'apparaît pas, comme c'est parfois le cas, c'est qu'il n'y en a tout simplement pas ou que la chronique est faîte sur 2 comic books (exemple Spyboy) voire plus. (D'autres liens seront crées dans les jours qui viennent)

100 Bullets :
Tome 1
Tome 2
Tome 3 : Parlez Kung Vous !

Batman :
Tome 1 : Pluie de sang
Tome 2 : L'héritage de Dracula
Tome 3 : La brume pourpre

Captain América :
Marvel deluxe volume 1 : La sentinelle de la Liberté

Chroniques Dragon Lance :
Tome 2 : Dragons d'une nuit d'hiver.
Tome 3 : Dragons d'une aube de printemps.

Conan :
Les chroniques de Conan 1971-1974
Les chroniques de Conan 1975

Concrete :
Tome 1
Tome 2 : Fragile créature

Death :
Tome 1 : La vie n'a pas de prix
Tome 2 : Le choix d'une vie

DMZ :
Tome 1 : Sur le terrain
Tome 2 : Le corps d'un journaliste
Tome 3 : Travaux publics
Tome 4 : Tirs amis
Tome 5 : La guerre cachée
Tome 6 : Un jeu sanglant
Tome 7 : Les pouvoirs de la guerre
Tome 8 : Notes de l'autre monde
Tome 9 : Coeurs et esprits

Echo :
Tome 1 : Incident
Tome 2 : Rêves atomiques
Tome 3 : Course-Poursuite

Electric Warrior :
Tome 1
Tome 2
Tome 3
Tome 4

Ex-Machina :
Tome 1 : Les cent premiers jours
Tome 2 : Tag
Tome 3 : Réalité et fiction
TOME 4 : La guerre en marche

Fear agent :
Tome 1 : Re-Ignition
Tome 2 : Ma guerre
Tome 3 : Le dernier adieu
Tome 4 : Entreprise de démolition
Tome 5 :
Tome 6 :


Freakangels :
Tome 1
Tome 2
Tome 3
Tome 4
Tome 5
Tome 6


Grandville :
Tome 1
Tome 2 : Mon amour

Incognito :
Tome 1 : Projet Overkill
Tome 2 : Mauvaises influences

King :
Tome 1 à 3

La légende de Drizzt :
Tome 1 : Terre Natale
Tome 2 : Terre d'Exil
Tome 3 : Terre promise
Tome 4 : L'éclat de cristal

Hellblazer :
Tome 1 : Péchés originels
Tome 2 : Le Diable par la queue

100 % VERTIGO :
CHEMIN DE CROIX

Invincible :
Tome 1 : Affaires de famille
Tome 2 : Au nom du père
Tome 3 : La relève
Tome 4 : Super-héros un jour...
Tome 5 :


Iron Fist :
Tome 1 : L'histoire du dernier Iron Fist
Tome 2 : Les sept capitales célestes I
Tome 3 : Les sept capitales célestes II
Tome 4 : Le Mortel Iron Fist
Tome 5 :
Tome 6 :

Irrécupérable :
Tome 1 : Sans retour
Tome 2 : Trahison

Jonah Hex :
Tome 1 : Le colt de la vengeance

Just a Pilgrim :
Tome 1
Tome 2

Le Shaolin Cowboy :
Tome 1 : La vengeance du roi crabe
Tome 2 : M.Excellent
Tome 3 : Dans les entrailles de la ville


Légende de la garde :
Tome 1 : Automne 1152

Les Invisibles :
Tome 1 : Say you want a révolution
Tome 2 : Entropy in the U.K.

Le Marquis :
Tome 1 : Danse macabre
Tome 2 : Intermezzo

Les Micronautes :
Tome 1
Tome 2 : La grande chasse
Tome 3 : Au plus profond de la peur
Tome 4 : La chute de Karza
Tome 5 : Un monde en guerre
Tome 6 : Piège en miniature
Tome 7 : Micronautes en perdition
Tome 8 : Flux temporel

Les Simpson :
Tome 1 : Camping en délire
Tome 2 : Un sacré foin !
Tome 3 : Quelle bidonnade !

Tome 4 : Totalement déjantés
Tome 5 : Boing boing Bart !

Tome 6 : Trop fort !
Tome 7 : Dossiers secrets
Tome 8 : Quel bosseur !
Tome 9 : Extra colossal !
Tome 10 : Extravaganza
Tome 11 : Cirque en folie !
Tome 12 : Contre-attaque !
Tome 13 : Sous les projecteurs !
Tome 14 : Trop fort pour la télé !

Hors série : Embûches de Noël
Hors série : Fiesta estival : C'est de la bombe

Les Simpson : La cabane des horreurs :
Tome 1 : Fais-moi peur !

Bart Simpson (tome 1) : Prince de la farce

Locke and key :
Tome 1 : Bienvenue à Lovecraft
Tome 2 : Casse-tête


Mafalda :
Tome 1
Tome 2 : La bande à Mafalda ; 3 : Mafalda revient ; Tome 4 : Encore Mafalda !

Moon Knight :
Tome 1
Tome 2 : Soleil de minuit

Nextmen :
Tome 1
Tome 2

Olympus :
Tome 1 : La boîte de Pandore
Tome 2 : Le temple des dieux

Parker :
Tome 1 : Le chasseur
Tome 2 : L'organisation

Powers :
Tome 1
Tome 2
Tome 3
Tome 4 : Super-Groupe

Preacher :
Tome 1 : Mort ou vif
Tome 2 : Jusqu'à la fin du monde
Tome 3 : Fiers américains
Tome 4 : Histoire ancienne
Tome 5 : Les enfants du sang
Tome 6 :
Tome 7 :
Tome 8 :


Psycho Park (Liberty Meadows) :
Tome 1 à 6

Punisher :
Punisher 1 à 3
Punisher 4 : L'île des damnés
Punisher 8 : Les rues de Laredo
Punisher 9 : La conjuration des imbéciles

Punisher 11 (Série Max) : Le faiseur de veuves

Punisher : La fin

Queen and Country :
Tome 1 : Opération : Broken Ground et Morningstar
Tome 2 : Opération Crystall Ball
Tome 3 : Opération Blackwall
Tome 4 : Opération : Storm Front
Tome 5 : Opération Dandelion
Tome 6 :
Tome 7 :
Tome 8 :

Red Sonja :
Tome 1 : La malédiction de Gathia
Tome 2 : Red Sonja contre Thulsa Doom
Tome 3 :
Tome 4 : La reine des steppes gelées
Tome 5 : Le retour de Kulan Gath
Tome 6 : Le dieu Doom
Tome 7 :


Rex Mundi :
Tome 1 : Le Gardien du Temple
Tome 2 : Le fleuve souterrain

Scalped :
Tome 1 : Pays Indien
Tome 2 : Casino Boogie

Scott Pilgrim :
Tome 1 : Epreuves non corrigées
Tome 2 :
Tome 3 : Scott Pilgrim and the infinite sadness

Simon Dark :
Tome 1 : Ce que fait Simon
Tome 2 : Cendres

Soldier Zero :
Tome 1

Spyboy :
Tome 1 et 2
Tome 3 et 4

Starborn :
Tome 1
Tome 2

Star Wars :
Tome 1 à 6 : Clone wars

Tome 1 : L'empire des ténèbres
Tome 2 : L'empire des ténèbres
Tome 3 : L'empire des ténèbres
Tome 4 : L'empire des ténèbres
Tome 5 : L'empire des ténèbres

Tome 1 : Légendes des Jedi (les seigneurs des Sith)
Tome 2 : Légendes des Jedi (la guerre des Sith)
Tome 3 : Légendes des Jedi (l'âge d'or des Sith)
Tome 4 : Légendes des Jedi (l'empire des Sith)

Chevaliers de l'ancienne république :
Tome 1
Tome 2
Tome 3


The Authority :

Wildstorm deluxe

Tome 1
Tome 2
Tome 3
Tome 4

The Authority : Humains malgré tout

Tome 1 : Révolution

The Authority : Kevin le magnifique

The Boys :

Tome 1 : La règle du jeu
Tome 2 : Prends ça
Tome 3 : Le glorieux plan quinquennal
Tome 4 : Des bleus à l'âme

Tome 5 : Je vais pas te mentir, soldat...
Tome 6 : Quand faut y aller...
Tome 7 : ... Faut y aller !
Tome 8 : Herogasme
Tome 9 : Question de survie

The Goon :

Tome 3 : Tas de ruines
Tome 4 : Vertus et petits meurtres
Tome 5 : Fâcheuses tendances
Tome 6 : Chinatown

The last days of Américan Crime :

Tome 1
Tome 2
Tome 3

The Losers :
Tome 1 : La main du mort
Tome 2 :

The Traveler :
Tome 1
Tome 2

Top 10 :
Tome 1
Tome 2
Tome 3
Tome 4
Tome 5 : The Forty-Niners
Tome 6 : Au-delà de l'ultime frontière

Transmétropolitan :
Tome 1 : Le come-back du siècle
Tome 2 : La nouvelle racaille
Tome 3 : Seul dans la ville
Tome 4 : Eloge funèbre
Tome 5 : Le remède
Tome 6 : une dernière fois


Umbrella academy :
Tome 1 : La suite apocalyptique
Tome 2 : Dallas

Walking Dead :
Tome 1 : Passé décomposé
Tome 2 : Cette vie derrière nous
Tome 3 : Sains et saufs

Wormwood :
Tome 1 :
Gentleman Zombie

THE AUTHORITY

TOME 1 : REVOLUTION


Publié en mars 2008 par Panini dans sa collection 100% Wildstorm, nous avons Ed Brubaker au scénario et Dustin Nguyen aux dessins. Je n'ai pas trouvé ces derniers à mon goût, mais, si vous aimez l'équipe ou Brubaker, c'est largement suffisant pour l'acheter.


Histoire : Autorithy, qui a pris le contrôle des Etats-Unis, rencontre une résistance. Midnighter est récupéré dans "un" futur par "un Appolo" plus vieux...


Traduction : Jérémy Manesse


La phrase à retenir :
Ce ne sont pas tes choix qui créent des dimensions. Le multivers se charge de ça. Si tu empêches ce futur de se réaliser, il cessera tout simplement d'exister.


Ces épisodes sont parus en 2005 aux States, tandis que Civil War chez Marvel est paru en 2006. Pourquoi je parle de cela ? Parceque dans ce numéro, même si on a le personnage nommé Dyna-Minus qui est quelque part l'équivalent de Nitro chez Marvel, on a aussi Nucléon qui, avec ses coéquipiers, au cours de leur affrontement avec les membres d'Authority va exploser et pulvériser Stamford ! Euh, non ça c'est Civil War ! En fait, ici, c'est Washington qui sera quasiment rayé de la carte...


Du très bon Brubaker mais la fin de cette histoire est à suivre dans le tome 2 !

jeudi 14 octobre 2010

THE AUTHORITY

HUMAINS MALGRE TOUT


Publié en août 2007 par Panini dans sa collection 100% Wildstorm, nous avons John Ridley au scénario. Il a bossé sur la mini de ce titre à peu près à la même période que Millar. Il voulait peut-être faire pareil que lui et faire plaisir aux lecteurs du titre en nous balançant quelques phrases sympathiques :
"- Sauver la France ? On va pas y réfléchir à deux secondes ?"
Ou encore le Docteur change un missile en excréments et Paris est recouvert de merde. Bref, ça vole pas haut.
L'artiste, qui fournit un travail correct, est Ben Oliver. Pour ceux qui ne connaissent pas bien le titre, Olivier Jalabert développe un petit historique à la fin de la bd.


Synopsis : Les membres d'Autorithy ont fait pression sur le président des USA. Suite à cela, il demande au Dr Ledbedder un moyen de se débarrasser d'eux. Ce dernier est assez expéditif et le groupe va souffrir...


Traduction : Jérémy Manesse


Un combat contre les Erinyes (pas aussi bien exploité que dans Wonder Woman : Hikétéia), la torture, la drogue, Apollo et Midnighter couple homo-parental et de bonnes réflexions sur la vie feraient de ce comic book un bon divertissement s'il n'était pas lourd niveau "french bashing".

mercredi 13 octobre 2010

HELLBLAZER

CHEMIN DE CROIX


Publié en avril 2009 par Panini dans sa collection 100% Vertigo, nous avons Mike Carey au scénario. Un trio compose les dessinateurs : Marcelo Frusin, Léonardo Manco et Chris Brunner. Les différents styles ne permettent pas une harmonie dans la continuité des épisodes. Cela donne un côté décousu au tout.


Histoire : Constantine a perdu la mémoire. Du coup, il attise les convoitises de beaucoup de ses ennemis...


Traduction : Jérémy Manesse


Ces numéros abordent le thème des sectes et leurs abus. Carey joue avec des démons et la malice de John, bref avec ce qui a fait le succès de la série. Une bonne histoire même si ce n'est pas les meilleurs épisodes que j'ai lu de Constantine.

mardi 12 octobre 2010

FABLES

5. LA MARCHE DES SOLDATS DE BOIS


Publié en mars 2008 par Panini dans sa collection 100% Vertigo, nous avons toujours le même duo à l'oeuvre, duo composé de Bill Willingham et Mark Buckingham.


Histoire : Bigby est parti au portail canadien des Fables. Il y découvre que tous sont morts. A Fableville, les soldats de bois au service de l'Adversaire donnent des instructions aux membres de la communauté. Si elles ne sont pas respectées...


Traduction : Nicoles Duclos


Les épisodes de ce volume contiennent quelques perles qui devraient vous faire sourire. La série se poursuit et se lit avec toujours autant d'enthousiasme. Ce numéro bouge également beaucoup. Il y aura des morts célèbres et des révélations...

lundi 11 octobre 2010

JUDGE DREDD

HEAVY METAL DREDD


Publié en août 2010 par Soleil dans un format normal cartonné en couleurs, nous avons plusieurs histoires :


- Une présentation de Méga-City par John Wagner, Alan Grant et Simon Bisley : Il s'agit d'une journée dans la vie et la ville du Dredd.

- Ca balance avec Tommy Who ! par John Wagner, Alan Grant et Simon Bisley : Tommy Who, aveugle, sourd et muet, entre dans le bar de Pop Schizzo pour jouer sur "une love machine"...

- La course aux poules mouillées par John Wagner, Alan Grant et Simon Bisley : Sharky et sa bande font un massacre au bloc John Major...

- La légende de Johnny Biker par John Wagner, Alan Grant et Simon Bisley : Suite à une provocation, Johnny fait la course sur le virage du macchabée...

- Le retour de Johnny Biker par John Wagner, Alan Grant et Dean Ormston : Apparemment, malgré le fait qu'il soit empaillé, la nuit, Johnny Biker sort se balader en moto...

- Ironfist par John Wagner, Alan Grant et Simon Bisley : Sharp Eddie, avec l'aide de clochards, a retrouvé la tête du chanteur Ironfist. Un technicien va le "remettre en état"...

- La nuit avant Noël par John Wagner, Alan Grant et Simon Bisley : Le père Noël essaie de livrer ses cadeaux mais il est intercepté par les patrouilles de Méga-City One...

- Le grand Arsoli par John Wagner, Alan Grant et Simon Bisley : Arsoli est contrôlé par Dredd et ses hommes à l'aéroport...

- Bimba par John Wagner, Alan Grant et Simon Bisley : Il existe un pays merveilleux dans une autre dimension. Zippidy, pourchassé par le Dredd, y débarque...

- La ballade de Toad MacFarlane par John Wagner, Alan Grant et Brendan McCarthy : Toad, un mutant "crapaud", souhaite sortir en ville...


Traduction : Nick Meylaender


Je trouve dommage que la bande dessinée ne soit pas dans un grand format. Ce n'est pas mon album préféré du Juge Dredd mais j'avoue, dans un premier temps, être content du retour de ce personnage que j'adore. Ce volume contient de l'humour, du gore et de la violence. Heavy Métal Dredd est constitué de courts récits où vous pourrez, entre autres, voir :
- Une fouille hilarante,
- Bimba qui est le verlan de Bambi d'où une histoire particulière (page 57 dans les deux cases du haut si vous matez la tête de Zippidy, il y a moyen de se marrer), etc...

Remarque : Surveillez la branche Soleil US Comics car elle semble être ambitieuse et contient des titres tel que Frankenstein, FVZA...