samedi 11 octobre 2008

Wonder Woman : Hiketeia



Wonder Woman : Hiketeia a été publié en Semic Book en 2003. Je tiens à préciser qu'il n'est nul besoin de connaître la continuité de l'amazone pour s'y atteler. En guest star nous aurons droit à un Batman tenace comme il sait l'être.
Le scénariste Greg Rucka est pour moi quelqu'un qui n'a plus rien à prouver. On lui doit, par exemple, en vf : du Elektra en 100% ; Elektra et Wolverine : Le rédempteur ; Gotham Central ; Queen and Country ; Whiteout ; rien que de l'indispensable !
Côté crayons, nous avons droit à J.G. Jones (Marvel Boy, Wanted, etc...) qui est parfait dans l'expression des visages, ce qui est primordial pour ce genre d'histoire. Son trait est élégant et les dessins ne manquent pas de splendides décors.
L'histoire : Danielle Wellys poursuivie par Batman, se soumettra (volontairement) auprès de Wonder Woman au rite d'allégeance du Hiketeia. En échange de la protection de l'amazone, celle-ci lui sera dévouée.
Traduction : Jérôme Wicky (déjà là sur la chronique : Les Exterminateurs).
Il s'agit d'un drame ou les émotions sont puissantes, ou une partie de la mythologie grecque est omniprésente... Quand on lit ce bouquin la première fois, on sent tout de suite que c'est excellent. On le relit plus tard et la magie opère toujours, les sentiments s'exaltent. C'est un must ! Mon seul regret est qu'il soit trop court. Du coup une fois le livre refermé, on a envie de s'y remettre. De quoi trouver à Sisyphe des côtés positifs, non ?

3 commentaires:

david santos a dit…

Wonderful!!!
Merci.

Biaze a dit…

de rien.

Vance a dit…

Mêmes réactions : élégant, racé mais un peu court.
En tous cas, merci pour le conseil !